RITMO®

Retraitement de l’Information Traumatique par les Mouvements Oculaires

Découverte en 1987 par Francine Shapiro, psychologue américaine, l’EMDR, dont le RITMO® est issu, permet le retraitement de l’information par la stimulation bilatérale à travers des mouvements oculaires, des stimuli sonores et tactiles (taping), pendant que la personne replonge dans son souvenir. Par ce processus les zones du cerveau impliquées dans le blocage inconscient sont activées, l’évènement traumatisant est séparé de l’émotion ressentie pouvant ainsi être intégré et dépassé.

Cette technique montre toute son efficacité dans le cas des traumatismes uniques ou multiples (agression, accident, deuil, …), les chocs et blocages émotionnels, les comportements compulsifs et addictifs, les angoisses, les peurs et les phobies, l’altération de l’estime de soi et de la confiance en soi. Elle est aussi une technique de déconditionnement : elle favorise l’évacuation de l’émotion négative bloquée, en libérant ainsi la personne des symptômes et comportements qui en découlaient. 

Elle permet de réactiver le processus naturel de gestion des informations par le cerveau grâce à sa plasticité, en faisant appel à notre capacité naturelle d’auto-guérison. La perception de l’évènement traumatisant change, l’événement est intégré et ensuite dépassé, il devient émotionnellement neutre.

J’utilise RITMO®, mis au point par Lili Ruggieri, dans ma pratique quotidienne.  

Simone Mulazzani

Sophrologue RNCP
et praticien d’Hypnose Ericksonienne
Consultations sur RDV
21, rue de Friedland, 13006 Marseille
72, bd Eugène Pierre, 13005 Marseille
Tel : 06 51 92 13 59
Me contacter par mail
Siret : 83177663800015

Déontologie

La sophrologie et l’hypnose ne remplacent en aucun cas les professionnels de santé, ne prodiguent jamais de diagnostic ni de prescriptions médicales. Les séances d’hypnose et de sophrologie s’inscrivent uniquement dans une démarche de bien-être. Elles ne dispensent pas de consulter un professionnel de la santé, chaque fois que cela est nécessaire. Toute question relevant du domaine médical est à poser à votre médecin traitant. J’adhère au code de déontologie des sophrologues et à la charte des professionnels «Accompagner par l’éthique». Praticien recommandé par l’ARCHE, j’adhère à la charte éthique de l’hypnologue et à la charte de bonnes pratiques de l’ARCHE. J’adhère au Syndicat des Métiers de l’Hypnose.